La signalisation du réseau carolo

Publié le par metrocharleroi.over-blog.com

Comme sur beaucoup de réseaux de trams ou de métro, la circulation des rames sur le réseau carolo est régie par une signalisation.

 

1) Les feux tricolores

 

Ils fonctionnent de manière semblable aux signaux de la SNCB. Les feux se composent de trois lampes de couleurs rouge, orange et verte, disposées de même manière que pour les feux du code de la route.

 

Ces feux sont placés en général à la droite de la voie, sauf sur l'antenne de Gilly où ils sont placés à gauche (les trams circulent à gauche sur cette ligne).

 

Le rouge interdit le passage.

L'orange autorise le franchissement du signal à vitesse réduite

Le vert autorise le passage à vitesse normale

 

Lorsque un feu est défaillant, le feu orange se met à clignoter (comme pour les feux routiers). Le feu peut être franchi, mais de manière prudente, et souvent après que le conducteur ait vérifié auprès du dispatching qu'aucun autre tram occupe la voie devant lui.

 

A quelques rares endroits (voie de garage de la station Parc, station De Cartier...), on trouve des feux rouges clignotants. En plus d'interdire le passage, ce signal annonce au conducteur d'un improbable tram lui faisant face qu'il se trouve à contrevoie et que cette voie est ouverte dans le sens inverse. Un tram peut donc arriver à tout moment dans le sens opposé.

 

Lorqu'un tram franchit un signal autorisant le passage, celui vire automatiquement au rouge pour barrer l'accès à d'éventuels trams venant juste derrière. Lorsque le tram s'est suffisamment éloigné, le feu redevient vert. Si une rame suit assez rapidement et que le tram précédent est encore relativement proche, le feu peut virer à l'orange pour autoriser le passage à vitesse réduite. Le conducteur du deuxième tram sait alors qu'une autre rame se trouve à peine quelques centaines de mètres devant lui.

 

En plus des feux de pleine voie, on trouve un signal à chaque entrée et sortie de station. Le signal de sortie reste rouge en permanence. Ce n'est que lorsque un tram s'en approche qu'il peut ouvrir le passage et annoncer que la voie est libre jusqu'au prochain feu. Les signaux présents avant les croisements de lignes fonctionnent de la même manière. Le conducteur "choisit", via un bouton-code présent dans son poste de pilotage, la direction à choisir.

 

 

2) Les signaux de limitation de vitesse

 

Ils ne peuvent donner que les valeurs suivantes:

 

10 km/h

17 km/h

25 km/h

35 km/h

45 km/h

55 km/h

65 km/h

 

Ils peuvent être fixes ou changer de valeurs selon les conditions de trafic. Souvent, ces signaux sont couplés avec les feux tricolores.

 

feu rouge

 

Feu tricolore et signal de vitesse associé à la sortie de la station Gilly.

 

Publié dans Signalisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article